Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Oteline, un joaillier lyonnais qui ose

Information

-

24/11/2016

Un article sur le site "Acteurs de l'économie" nous parle de l'entreprise de Chantal Maquaire, diplômée de la SEPR en CAP bijouterie (1986) :

Oteline, créateur joaillier, a quitté son atelier de 300 mètres carrés à Caluire pour s'installer dans 1000 mètres carrés très sécurisés à Rillieux-la-Pape, toujours dans l'agglomération de Lyon. Le nouveau bâtiment, qui sera inauguré ce jeudi, a coûté 1,2 million d'euros.
 
Oteline réalise des pièces sur mesure pour de grandes marques du luxe françaises mais aussi étrangères.

"Nous travaillons, en particulier, pour des maisons asiatiques qui viennent chercher en France un savoir-faire", met en avant Tony Maquaire, ingénieur de formation et dirigeant de la société familiale.

Chantal, son épouse, est quant à elle joaillière. Et l'équipe se compose de 15 salariés : joailliers, sertisseurs, fondeurs etc.

"Nous avons en permanence deux apprentis que nous formons", indique le dirigeant.

Oteline, fondé en 1999, travaille les métaux précieux classiques (or, platine et argent) mais aussi le titane.

"Notre atelier est le seul en France à avoir investi lourdement dans la fonte du titane. C'est une niche intéressante que j'ai identifiée en Asie. C'est un peu le matériau du moment : il est léger et donne un spectre de couleurs assez large", décrit Tony Maquaire.

Oteline fait des essais avec d'autres matériaux tel l'aluminium.

Lire l'article

Photographies (c) Clara ROCHVILLARD, SEPR

480 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information

Monter son entreprise avec la SEPR - Incubateur d'entreprises ICEO

photo de profil d'un membre

Louis Beaugé

15 janvier

Information

La Toile SEPR souhaite recueillir votre avis !

photo de profil d'un membre

Louis Beaugé

19 décembre

Information

Une promotion de bijouterie refait sa photo de classe plus de 40 ans après !

photo de profil d'un membre

Louis Beaugé

16 décembre